01 42 72 50 38
06 81 32 17 97

Les Soirées Opéra Cabaret

Au théâtre de Nesle – Paris 6°

du 25 Juin au 2 Août 2003
Puis du 3 au 6 Sept. 2003

Spectacle lyrique, poétique, érotique et surtout humoristique avec des airs d'opéra de Mozart, Verdi, Puccini, Offenbach…et des textes de Sade, Baudelaire, Verlaine…

Spectacle conçu et mis en scène par Alberto Gonzalez

avec : Myriam Allais, Alberto Gonzalez, Odile Krief, Juliette Gibert, Renaud Grange, Elise Suarez, Marie Soubestre, Nathalie-Noëlle Rimlinger
   

Rôle : Alexandrovna Perkowskaia - La Diva. Une maîtresse-femme, pleine de fantaisie et d'humour, un brin "folle", vivant comme une reine au sein de sa famille tout en la dirigeant avec une main de fer !

 


R. Cafarella

 Textes et musiques du spectacle :


      Can Can J.Offenbach
      Voi che sapete (Noces de Figaro) W.A. Mozart
      Io non so piu cosa son…. (Noces de Figaro) W.A. Mozart
     Quando m'en vo ( La Bohème) G. Puccini
     Merci pour ce charmant accueil ( Pays du sourire) F. Lehar
     Caro moi ben G. Giordani
     La Galopine………..P. Verlaine
     La Diva de l'empire E. Satie 
    Je suis veuve d'un colonel (La Vie Parisienne) J. Offenbach
    E strano / Sempre libera (La Traviata) G. Verdi
    Deh, vieni alla finestra (Don Giovanni) W.A. Mozart
    La Fleur du châtaignier…….Sade
Fin ch'han dal vino (Don Giovanni) W.A. Mozart
Printemps….. P. Verlaine
Lesbos…..Ch. Baudelaire
Sapho J. Massenet
La vie antérieure……Ch. Baudelaire
L'air des bijoux ( Faust) Ch. Gounod
Non siate ritrosi (Cosi fan tutte) W.A Mozart
Conseils à un jeune amant (Les chansons de Bilitis)……P. Loüys
Vedrai carino (Don Giovanni) W.A Mozart
La beauté…..Ch. Baudelaire
Pomme d'api J. Offenbach
O moi babbino caro (Gianni Schicchi) G. Puccini
Je suis comme je suis…..J. Prévert
La ci darem la mano (Don Giovanni) W.A Mozart

   


Critiques du spectacle :

 


Théâtrothèque.com

La célèbre soprano, Alexandrovna Perkovskaia, pour sa rentrée sur la scène parisienne vous invite à sa soirée lyrico - érotique dévoilant ses charmes, sa grâce et son art irrésistible de la sensualité. Les soirées Opéra Cabaret ne manquent ni de couleurs ni de sensualité. Le spectacle, charmant, signe le grand retour de la soprano Alexandrovna Perkosvskaïa sur la scène parisienne. Contes, récits, poèmes et airs d'opéras se succèdent, dans la bouche de comédiens amusants.(…) Voix intéressantes et quelques belles trouvailles, Opéra cabaret est un bon divertissement.

Joseph Agostini


Théâtres & Toiles

Il s'agit d'un spectacle foisonnant, parfois excessif dont l'expression chantée est nettement supérieure aux textes joués et non " dits " pour employer le jargon de métier.
On entre dans le feu de l'action par le biais d'une démarche en vigueur dans les théâtres de Foire où le spectateur se voit embarqué, contraint de suivre puisque les choses se passent à différents niveaux et en plusieurs étapes.
Notre Diva est élégante, possède une évidente puissance de voix avec toutefois un penchant à "caricaturer" le jeu mais comme la démarche est quasi générale, sans doute assistons nous au voeu exaucé du metteur en scène ?

Cela tient de la farce, de l'opéra-bouffe avec ça-et-là, de beaux morceaux de bravoure assez bien exécutés…
Quelques enchaînements ont encore tendance à se chevaucher, frustrant la salle de son désir d'applaudissements mais quand les artistes auront réalisé qu' un public aussi ... ça s'écoute, la réalisation sera parfaite !

Simone Alexandre
18 Juillet 2003 " Théâtres & Toiles " (theatretoiles.free.fr)

 


haut